Il y a quelques semaines nous avons vu le framework AARRR et ses 5 étapes : Acquisition, Activation, Retention, Revenue et Referral.
Aujourd’hui, zoom sur la première étape.

L’acquisition, qu’est-ce que c’est ?

Tout simplement le fait de faire venir des personnes sur l’un de ses médias (son site web, ses réseaux sociaux, etc.), l’action d’acquérir une visite.

Il existe de nombreux canaux, tous très variés : payant ou gratuit (à vrai dire il y a toujours du temps d’exécution donc ce n’est jamais vraiment gratuit), pour du court terme ou de long terme, online ou offline, pour une première approche ou pour concrétiser une vente. Bref de très vastes possibilités.

Comment savoir si l’on est prêt à travailler l’acquisition ?

L’Acquisition est le premier levier du framework AARRR et honnêtement c’est là le plus gros des pièges : penser qu’il suffira de lancer des actions ou des campagnes d’acquisition pour trouver de nouveaux clients.

Pour éviter toute déroute, je recommande au préalable de se poser 3 questions :

  • Est-ce que j’ai bien un Product/Market fit ?
    C’est à dire une adéquation entre mon produit/service et mon marché coucou la newsletter de la semaine #5

  • Est-ce que mon produit se différencie de la concurrence d’une quelconque manière ?
    Grâce aux fonctionnalités, à ma marque, au prix, à ma réputation, etc. Si oui on va en profiter pour bien noter quelles sont les différences, cela sera très utile pour la suite.

  • Est-ce que les personnes qui arrivent sur mon site réalisent déjà l’action que j’aimerais qu’elles fassent ? Par exemple remplir un formulaire, laisser un email ou entrer en contact. Sinon à quoi bon faire venir plus de monde ?

Si vous répondez OUI à ces trois questions c’est un super départ, et vous êtes prêts pour booster l’Acquisition 💥

(D’expérience dans 90% des cas, il y a un travail à réaliser avant de se lancer dans cette partie notamment sur : le positionnement du produit, la mise en valeur de la différenciation, le niveau de conversion du site web.)

 

Comment booster son Acquisition en 6 étapes ?

Étape 1 : Définir l’objectif, la cible et relever les données avant lancement
Avant de démarrer, pensez à bien définir l’objectif, où l’on voudra voir du trafic, et qui l’on va vouloir voir venir. Pensez également à noter les métriques de départ obtenues sur cet objectif.

Étape 2 : Visualiser l’ensemble des canaux
Pour avoir en tête l’étendu des possibilités, voici les plus gros canaux d’acquisition :

Et honnêtement il y en a même plus que ça… De nouveaux s’inventent chaque jour.

Si vous voulez plus de détails sur les canaux et des conseils pour les activer concrètement, vous pouvez me l’indiquer ici avec le canal que vous voulez activer, je ferai une “Acquisition – Partie 2”.

Étape 3 : Choisir 2 à 3 canaux sur lesquels on va concentrer nos efforts
Il est préférable d’aller en profondeur sur certains canaux plutôt que de tous les survoler.
Mes conseils :

  • Pour du B2B : Linkedin est quasiment incontournable

  • Pour du B2C : Facebook/Instagram est complètement incontournable

  • Il peut être très intéressant de choisir de se positionner sur un canal que nos concurrents n’exploitent pas ou exploitent très peu, même si ce canal vous semble un peu improbable : on a déjà vu de supers résultats obtenus en envoyant des cartes postales à ses prospects.

Étape 4 : Tester ces canaux
Pour cela trois solutions :

  • Faire : si quelqu’un a la compétence en interne et que le budget le permet, go. Commencez par un petit test sur 4 semaines où vous allez exploiter progressivement ces canaux, toujours plutôt commencer par la partie gratuite d’un levier (par exemple sur Linkedin, publiez des posts plutôt que de faire de la publicité) et si c’est un levier payant engagez max 10-20€/jour.

  • Apprendre à faire : soit par la pratique, soit en suivant une formation qui donnera les meilleurs pratiques d’entrée de jeu.
    Si besoin n’hésitez pas à me demander conseil pour une formation, je reste en veille sur pas mal de créateurs de formation je pourrais vous orienter.

  • Déléguer (avant d’apprendre à faire, ou faire) : donc passer par un freelance ou une agence.
    Là aussi je peux vous aider à trouver la solution adaptée, je prends quelques missions ponctuelles, j’ai des contacts de bons freelance, et des agences que je sais performantes 💪🏼

Étape 5 : Activer la force du multi-touch
En activant ces canaux simultanément, l’impact sera démultiplié. À cette étape il sera donc intéressant de se demander : comment je pourrais faire rebondir mes prospects d’un canal d’acquisition à l’autre ?
Quelques idées : retargeting sur Facebook de personnes passées sur votre site web, envoi d’une demande d’ajout sur Linkedin de personnes contactées par email, rédaction et partage d’un article ou d’un post relatif à un événement.

Étape 6 : Mesurer l’impact
Aurez-vous davantage de formulaires remplis sur votre site ou plus d’emails dans votre base de données ? Et si oui, grâce à quel canal en particulier ?
À ce moment là le sujet de l’attribution pourra être soulevé, mais on est vendredi soir je garde ça pour une autre fois 😄

 

Voilà pour ce concept d’Acquisition, à intégrer dans votre stratégie moyen terme dès que vous êtes prêts 🙌🏼